IDEE                 COLLOQUE INTERNATIONAL BIENNAL                 IDEE              Pas d'Afrique crédible sans le Panafricanisme            IDEE                                     I m m e r s i o n     c u l t u r e l l e                                 IDEE                 COLLOQUE INTERNATIONAL BIENNAL                 IDEE           Pas d'Afrique Crédible sans le Panafricanisme            IDEE                 COLLOQUE INTERNATIONAL BIENNAL                 IDEE            I m m e r s i o n      c u l t u r e l l e                   IDEE             Pas d'Afrique crédible sans le Panafricanisme              IDEE                 COLLOQUE INTERNATIONAL BIENNAL 2017                   I D E E              I m m e r s i o n     c u l t u r e l l e                  IDEE                 COLLOQUE INTERNATIONAL BIENNAL                  IDEE            Pas d'Afrique crédible sans le Panafricanisme            IDEE            I m m e r s i o n     c u l t u r e l l e                  IDEE                 COLLOQUE INTERNATIONAL BIENNAL                 IDEE           I m m e r s i o n     c u l t u r e l l e                IDEE             Pas d'Afrique crédible sans le Panafricanisme  IDEE                 COLLOQUE INTERNATIONAL BIENNAL                 IDEE                         IDEE            Pas d'Afrique crédible sans le Panafricanisme             IDEE                 COLLOQUE INTERNATIONAL BIENNAL                 IDEE            I m m e r s i o n     c u l t u r e l l e                  IDEE   :             Pas d'Afrique crédible sans le Panafricanisme                         IDEE
 
 

Marche du Devoir de Mémoire 2017: Poème du Professeur Aguessy

La flamme jamais éteinte...

En étroite harmonie et communion avec la société civile le Professeur Honorat Aguessy a érigé certains monuments - l'escale du retour sur la route de l'esclave en est le chef d’œuvre. Il faut remarquer qu'en 1998, plus précisément le 18 janvier, les notables de la ville de Ouidah se sont agenouillés pour demander pardon à Dieu et à leurs frères de la Diaspora pour les péchés de leurs ancêtres qui ont collaboré avec les acheteurs d'esclaves. Ceci a eu lieu après une longue marche sur 3 km. C'est ainsi qu’a été instauré la Marche du Repentir qui dorénavant a lieu le troisième dimanche du mois de Janvier chaque année sous la direction du Professeur Aguessy en collaboration avec la société civile.
 

Zomachi
IDEE CoMoPa Uni-Pertinence Colloques Zomachi Contacts
  Album photo Le mémorial du repentir L'escale du retour L'arbre de la reconciliation
Copyrights  

Adresses